Bienvenue sur le site de la Mairie de Chéroy

Le desserrement du confinement: quelques lueurs d’espoir mais restons vigilants.

25 novembre 2020

Dans son allocution le 24 novembre, Emmanuel Macron, président de la République, a fait un bilan d’étape de la pandémie de Covid-19. Remarquant une “lente décrue”, il en conclu que le pic de la seconde vague “est passé” et que le pire a été évité. Evoquant les conséquences à long terme, notamment psychologiques, de cette pandémie et de ces confinements, il a demandé aux citoyens de rester vigilants alors que le virus circule encore fortement. Il a tué plus de 50 000 français depuis mars.

“Il nous faut poursuivre nos efforts” a-t-il déclaré, en vue d’atteindre les objectifs sanitaires, afin de pouvoir retrouver une vie normale. Eviter les lieux clos, limiter les rassemblements: le président a confirmé que le déconfinement n’est pas pour maintenant.

Dans ce contexte,  dès samedi, les commerces et les services pourront rouvrir “dans le cadre d’un protocole strict qui a été négocié avec l’ensemble des professionnels”. C’est tant mieux pour tous nos petits commerçants locaux. De plus pour tous, avec le report du Black Friday d’une semaine, c’est un soulagement d’avoir quatre week-ends pleins avant les fêtes.

Quelques autres changements auront aussi lieu: offices des cultes, promenades à moins de vingt kilomètres, activités périscolaires seront désormais autorisés.

“Les librairies, les disquaires, les bibliothèques et archives” pourront retrouver leur public en respectant un protocole sanitaire renforcé.

Les musées, les salles de cinéma, les théâtres pourront reprendre leurs activités, toujours avec le protocole sanitaire négocié, dans un deuxième temps, à partir du 15 décembre. Un couvre-feu après 21h restera en place, empêchant les activités culturelles en soirée (un système d’horodatage est ainsi prévu).

“Nous pourrons circuler librement les soirs des 24 et 31 décembre pour partager ces moments en famille. Mais les rassemblements sur voie publique ne seront pas tolérés durant toute cette période”,  ajoute-t-il, tout en autorisant les déplacements entre les régions.

Parmi les mesures d’allègement du confinement annoncées par Emmanuel Macron, quelques-unes concernent le sport :

Une extension de la pratique sportive individuelle en plein air à partir du 28 novembre :  20 kilomètres pour les sorties liées à “l’entretien physique individuel”. Les joggings pourront donc être plus longs, les balades à vélo possibles mais tout cela dans une limite d’horaire fixée à 3 heures. Les activités extra-scolaires en plein air seront permises. Plusieurs études sont parues ces derniers jours sur les dangers de l’inactivité, elles ont été partiellement prises en compte.

Si le confinement s’arrête le 15 décembre à condition que les chiffres de la lutte contre la pandémie poursuivent leur évolution vers le bas … cependant les stations de ski et les salles de sport ne peuvent pas rouvrir. Pour les premières, le Président a assuré être “en concertation” avec les élus locaux et les professionnels du secteur. Mais il a écarté une reprise pour décembre.

Une nouvelle étape le 20 janvier

Restaurants, bars, discothèques, festivals, foires, concerts ne seront pas concernés par cet allègement du déconfinement. Le cap du 20 janvier est pour l’instant fixé pour de nouvelles décisions les concernant et la levée du couvre-feu.

“C’est autour du 20 janvier que nous pourrons alors prendre, si cela est possible, de nouvelles décisions d’ouverture. Si le nombre de contaminations demeure en dessous de 5 000 cas par jour les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir, et le couvre-feu pourra être décalé” explique le président.

“Nous devons tout faire pour éviter une nouvelle vague et un troisième confinement” a-t-il dit en assumant ses décisions.

Last modified: 25 novembre 2020

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *